Les erreurs à éviter lors de votre tout premier achat d’une propriété 6 erreurs communes à éviter lors de votre premier achat de condo

Notez que la source de cet article provient de notre partenaire Ratehub.ca, site de comparaison de taux d’hypothèque et de carte de crédit au Canada. Je laisse rarement une tierce partie écrire sur Kondos.ca mais soyez rassuré que tout est filtré au peigne fin. 

Vous ressentez finalement la conviction de vous lancer dans votre tout premier achat d’un condo? Félicitations! Le processus d’achat d’une propriété peut paraître compliqué, mais avec un petit peu d’aide afin d’approfondir vos connaissances, le tout peut être réussi tout en évitant des maux de tête dans le futur!

Voici les erreurs communes que vous devez éviter :

 

  1. Vous ne connaissez pas votre cote de crédit

Étant titulaire d’un bon crédit est directement lié à de meilleures possibilités de se procurer une hypothèque. Les préteurs apprécient les locataires qui payent leurs factures à l’heure, qui n’utilise pas la totalité de leur ligne de crédit et qui possède une variété de type de crédit (par exemple une carte de crédit, un prêt d’auto et une ligne de crédit). Si vous avez un bon crédit à votre nom, vous haussez les probabilités à vous qualifier pour les meilleurs taux hypothécaires. Si vous désirez vous informer sur votre cote de crédit, contactez l’une des deux agences d’évaluation de crédit les plus reconnues, soit TransUnion ou Equifax.

  1. Vous ne faite pas une demande de pré-approbation hypothécaire

Il n’y a rien de plus décevant que de tomber sur une propriété qui nous intéresse grandement pour finalement apprendre qu’elle ne fait pas partie de la gamme de prix qu’on peut s’offrir. C’est pour cela qu’il est important de se faire approuver préalablement à l’obtention d’une hypothèque. De cette façon, vous aurez une tranquillité d’esprit en sachant ce que vous pouvez vous permettre. De plus, la plupart des procureurs vont vous garantir votre taux de crédit préalablement approuvé et vont le maintenir pour une période de 60, 90 ou 120 jours et cela même si le taux d’intérêt hausse. Avec ce temps supplémentaire offert, vous allez pouvoir trouver une propriété qui vous intéresse selon vos moyens.

 

  1. Vous ne magasiner pas pour les meilleurs taux hypothécaires

Nous aimons tous profiter d’un bon deal! La plupart des personnes ne rentre pas dans un magasin pour acheter le premier article qui leur saute aux yeux. C’est le même principe pour les taux hypothécaires. Il suffit de magasiner et de procéder à des recherches (jeter un coup d’œil sur notre site RateHub.ca!) et voyez qui offre les meilleurs taux! Si cela vous paraît beaucoup, vous pouvez toujours faire appel à un courtier en hypothèque pour effectuer le marchandage à votre place. Le tout, sans aucun frais!

  1. Vous ne profitez pas des avantages du Régime d’accession à la propriété

L’avantage du Régime d’accession à la propriété (RAP) est qu’il vous permet de retirer la somme de 25 000$ de votre RRSP pour vous permettre de vous procurer votre premier domicile. De plus, si vous jumelé votre achat avec un partenaire, vous pourriez retirer le double de la somme, soit 50 000$, ce qui vous permettra de déposer un acompte ou même régler des couts supplémentaires. Garder en tête qu’il faudra remettre les cotisations retirées à votre REER sur une période de 15 ans, le premier payement qui devra être effectué sans faute deux ans après votre retrait. Sinon, le tout sera considéré comme un revenu imposable.

  1. Vous dépensez trop d’argent

Ce n’est pas parce qu’on peut se permettre un plus grand condo, que c’est financièrement la bonne décision à prendre. Une tranquillité d’esprit en ce qui concerne notre situation financière est tout aussi important que le confort d’un domicile. Aussi, être prêt pour des coûts inattendus est tout aussi important, c’est ce qui nous amène à notre dernier point.

  1. Vous ne considérez pas les couts supplémentaires dans votre budget

Lorsque vous achetez une propriété, mise à part l’hypothèque elle-même, il y a des frais supplémentaires qu’il faut absolument considérer. C’est ce qu’on appelle des frais de clôtures qui incluent des assurances de titres, des impôts fonciers et des taxes. Vous devrez budgéter entre 1.5% et 4% de la valeur d’achat de la propriété. Également, les frais de condos ont tendance à augmenter à un plus grand rythme dans les nouveaux projets immobiliers. Vous devez toujours faire attention aux dépenses inattendues.

RateHub.ca est un site web qui compare les taux hypothécaires et cartes de credit afin d’aider les canadiens à magasinez intelligement afin d’épargnez leur argent.

Souscrire à la newsletter

Votre nom (requis)

Votre adresse e-mail (requise)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous n’avez pas trouvé ce que vous voulez?

Contactez-moi

top